Le forum de FACreeper à propos du serveur et des vidéos à venir
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Votez pour mon serveur sur McServ.org
Le serveur est maintenant en 1.6.2!

Partagez | 
 

 La renaissance

Aller en bas 
AuteurMessage
Mrjeje
Dieu
Dieu
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 06/08/2012
Age : 22
Localisation :

MessageSujet: La renaissance   Mer 17 Avr - 13:55

C’était une belle nuit, avec beaucoup d’étoiles. En fait, depuis cinq ans, la loi contre la pollution lumineuse a été un franc succès. Maintenant, la seule chose qui bloquait la vue était le Hiero-Spal. En fait, même le Hiero-Spal était hors de vue la nuit. Il n’y avait plus de satellites, le Hiero-Spal les avait rendus inutiles. Jeje regardais le ciel du somment du mont Damert. Jean-je Damert de son vrai nom. Sa famille était assez connue. Les Damert avaient deux réputations. L’une était qu’ils avaient grandement aidé à la construction du Hiero-Spal, la fierté des précurseurs, et l’autre est que la plupart des membres de leur famille portent des noms de précurseurs légendaires. Jeje avait le nom du plus grand précurseur après Hubrus lui-même. Dans son temps, ils s’appelaient encore les eumis. Jeje aurait bénit le premier Damert la veille de la fondation de cette ville. Il avait promis à mon aïeul que son esprit et ceux de ses compatriotes renaîtraient dans le corps le plus compatible avec ceux-ci dans la famille. Mes parents étaient certains que nous étions les élus. Mon frère s’appelle Tropo-Fer Damert et, assez bizarrement, il est pyromane. Personnellement, je n’ai rien de spécial qui me fait ressembler au Jeje de la légende. Je ne suis pas le premier Damert qui porte ce nom au contraire, plusieurs Damert ont cru qu’ils avaient l’esprit de Jeje en eux parce qu’ils portaient son nom. Nous vivons sur le mont Damert. Toute la famille l’occupe. Le mont Damert est le plus grand du pays, mais nous ne sommes pas les plus nombreux. Les plus nombreux sont les Folbets qui habitent une montagne efflanquée. En fait, ils ont construit une véritable ville en hauteur. Leur tour dépasse même le sommet du mont Folbet. Chaque famille vit sur sa montagne, sauf les Spal qui vivent sur le Hiero-Spal. Leur montagne a été transformée en piste de décollage pour leur vaisseau. Le Hiero-Spal est un énorme vaisseau spatial qui accueille tous les eumis en âge d’avoir leurs ailes à réaction, soit trente ans ainsi que les individus des autres races qui l’atteignent. La plupart du temps, il est stationné en orbite autour de la planète mais parfois il part en mission. Il va à une vitesse de de 1000c et est, par conséquent, la chose la plus rapide qui existe. Les eumis ont été appelés précurseurs parce que, selon les autres races, surtout les humains, ils sont trop en avance sur leur temps. En fait, chaque espèce a la technologie pour faire ce que nous faisons, c’est-à-dire nous rendre en partie robotisés. Nous sommes devenus ce qu’on peut qualifier de cyborg. À chaque 5 ans jusqu’à 30 ans, nous pouvons nous installer quelque chose de nouveau pour un maximum de 10 installations. À 30 ans, on se fait installer des ailes à réaction. Après 30 ans, on peut décider ce qu’on veut installer et désinstaller, toujours pour un maximum de 10 installations. Par exemple, chaque opération coûte de l’argent. Le mieux est donc de faire son idée assez tôt. Moi, j’ai 15 ans. J’ai une visière, des souliers à impulsion et récemment des gants avec un bouclier en plus du couteau. Mon bouclier forme en fait une espèce de bulle autour de moi qui me protège de certaines choses. Ça a été assez dur de les avoir, mais mon frère et moi les avons finalement eus. C’est à cause de sa manie. Disons que j’ai l’habitude de la chaleur. Mes bottes à impulsions étaient ma première installation. Elles sont inspirées du premier modèle créé par le grand Jeje, un peu modifiées pour qu’elles soient moins dangereuses et plus efficaces. Malheureusement, je ne peux pas m’en servir encore. Mes parents ont bloqué l’accès. J’ai eu la visière à dix ans. C’était nécessaire. On voit dedans comme si on voyait à travers mais avec quelques options. La seule que j’ai est vision nocturne, surtout utilisée pour repérer les engins spatiaux dans le ciel. Aussi, elles se rangent sur le côté si désiré. C’est bien. Pourtant, même si je sais que seulement dans 15 ans j’y aurais droit, je me vois déjà décollant du sol, volant vers le Hiero-Spal. Mes parents disent que c’est magnifique. Je regardai une étoile qui était plus brillante que les autres. Je ne l’avais jamais remarquée. C’est alors que je vis qu’elle s’agrandissait. Ce devait être un eumis qui filait vers le mont Damert. Je mis ma visière pour mieux voir et quelle ne fut pas ma surprise de voir un gros « DANGER » en rouge qui clignotait dans ma visière. L’objet filait vers moi à très grande vitesse. Je couru me cacher derrière une roche et vit l’éclat de lumière que fit l’objet en impactant le sol. J’eu la mauvaise idée de regarder directement l’impact. J’en fus propulsé à presque deux mètres et mes récepteurs visuels étaient complètement grillés. J’ouvris ma visière. L’objet était assez petit. Il était rond. On aurait dit qu’il contenait de l’énergie comme ces cristaux d’énergie que les elfes font, excepté que cet objet-ci était parfaitement sphérique et mauve. Dessus, il y avait un dessin en blanc qui ressemblait à un triangle avec un éclair. En un moment, la sphère devint grise et mate. On ne voyait que le dessin en blanc, la couleur mauve était disparue. C’était sûrement un cristal d’énergie tombé du Hiero-Spal. Le dessin devait être la marque.
*******
Je rentrai chez moi et alluma mon ordinateur. J’allais sûrement avoir le cœur net à propos de cet objet. J’utilisai ma visière pour rechercher le symbole. Toutes les marques eumies. Rien. Toutes les marques du monde. Rien. Tous les symboles récents. Rien. Tous les symboles à travers l’âge. Plusieurs résultats qui se résumaient en un seul : l’objet que je tenais dans ma main était l’artefact d’arcane, un des onze artefacts d’énergie. La dernière fois qu’on les aurait vus était lors de la mort du Songeur. Jeje les aurait utilisés pour en finir avec lui une fois pour toutes. C’est avec l’artefact d’arcane que Jeje aurait béni le premier Damert en disant :

- Que l’énergie de cet objet bénisse votre famille et permette à mon esprit de renaître dans un de ses membres lorsque sera venu le temps. L'élu le saura sans le savoir.

Je n’avais Jamais compris cette phrase mais l’artefact recommença à briller. J’allais le garder en sureté

Chapitre 2

Lao était très content. En deux ans, il avait résolu les problèmes qu’éprouvaient les humains depuis des dizaines d’années : se rendre au Hiero-Spal. Les Eumis étaient clairs : si on trouvait une façon de s’y rendre, on y était bien accueilli. Avant maintenant, seul les plus fortunés ou les plus instruits avaient eu la chance de visiter ce vaisseau. Maintenant, tout avait changé. Le projet H.O.R. touchait à sa fin. Avec sa flotte de croisade et ses multiples ports qu’il avait entièrement dessinés, et bientôt son propre système d’opération automatique, la flotte HOR allait être révolutionnaire pour tous les êtres humains. Les seuls hics qu’il y avait eu dans le projet étaient que le gouvernement avait absolument voulu une flotte militaire et un système de défense dans la chambre du système d’opération. Lao finissait de programmer ce dernier. Que d’émotions! Dessiner les vaisseaux lui avait pris un an, l’autre année avait été dédiée à la construction et la programmation de ce système d’opération. Ce dernier devait être programmé pour contrôler entièrement les ports et les vaisseaux de croisade, mais aussi pour prendre toutes les décisions nécessaires comme le ferait un être humain. Lao avait créé un cerveau humain artificiel en faisant ce programme. Il va de soi que ledit programme était sauvegardé sur un serveur sous haute protection matérielle mais aussi caché sous le pare-feu le plus performant que les humains aient créé. La construction de l’ordinateur qui accueillerait le programme allait tout aussi de bon train. Les autorités ont cru bon d’en faire un androïde qui serait connecté à un système de gestion mais qui pourrait être facilement éteint en cas de problème majeur. Le programme était donc séparé en deux parties. Il y avait un ordinateur qui pouvait être manuellement utilisé qui contrôlerait les vaisseaux et un androïde qui utiliserait cet ordinateur et qui prendrait toutes les décisions nécessaires. Le nom de l’ordinateur était H.O.R-O.S., et celui de l’androïde était H.O.R-D.S. Lao finissait de programmer pour HORDS les directives en cas d’urgence si quelqu’un entrait dans la pièce. Le robot était muni d’un paralyseur et devait faire feu sur tout intrus. De plus, en cas d’attaque, la chambre se remplissait d’un gaz paralysant. Après, il devait avertir les gardes pour que l’intrus soit arrêté. Tout allait bien jusqu’à ce que, tout d’un coup, le serveur ne répondit plus. Lao appela pour savoir ce qui se passait et on lui dit qu’il y avait une panne de courant, ce qui pourrait causer un arrêt momentané du serveur. Dix minutes plus tard, le serveur était de retour en ligne et une heure après, Lao avait fini ce qui avait pris tant de temps. Le HOR-OS. et le HOR-DS étaient prêts. Le lancement se ferait deux jours plus tard. Il était tellement content qu’il ne remarqua pas que le programme avait 500 qu’il n’avait pas écrites.

Chapitre 3 :

- Oulala, la galère!

C’est ce que Pandalf se disait dans l’ascenseur pour se rendre chez lui. Lui et son ami necro jouaient à la balle molle proche de la maison du rez-de-chaussée, dont le propriétaire, Bassert, était un gros bougon, lorsqu’un petit météore tomba du ciel. La balle de Pandalf était bleue et donc très semblable à cet objet céleste que Pandalf frappa avec son bâton (qui en pris tout un coup), l’envoyant à une vitesse folle vers la fenêtre de Bassert qui sa cassa. Non seulement ça, mais pour une raison étrange, tous les robinets volèrent en éclat, laissant sortir des trombes d’eau partout sur son plancher. Il avait lancé l’objet sur la tête de necro qui eut très mal et promit à Pandalf que ses parents allaient payer pour la fenêtre et les robinets. Résumé de la situation : son ami était en colère contre lui, ses parents allaient aussi être en colère contre lui et Bassert allait être en colère contre lui pour un bon moment. Le seul point positif de la chose c’est qu’il avait eu un joli caillou bleu luminescent. En fait, depuis qu’il était en possession de cette pierre, il voyait des évènements qui ressemblaient à la légende du songeur, sauf qu’il était impliqué. Il disait que c’était des visions mais en fait c’est comme s’il avait déjà vécu ces évènements, comme si ça faisait partie de ses souvenirs. L’ascenseur c’était arrêté. Pandalf si dirigeait chez lui. Ça allait barder…

- Regarde-toi! Tu es tout mouillé! Vas te changer!

C’était sa sœur. Aujourd’hui, pour la première fois, son nouveau petit ami allait venir souper avec eux et elle faisait tout son possible pour que tout soit impeccable. C’est alors que sa mère apparu dans l’entrée et lorsque Pandalf se prépara à recevoir une punition lorsque sa mère lui dit :

- J’aimerais que tu joues plus loin de chez monsieur Bassert, il est très étrange ces derniers temps. Il dit qu’il a eu plein d’argent grâce à toi. Après que tu ais cassé sa vitre et ses robinets, l’eau sur son plancher s’était transformée en grosses perles. Je le trouve étrange.

- Moi ce que je trouve étrange, c’est que j’étais la seule à préparer le souper de ce soir!» dit sa sœur.

- C’est normal si nous préparions l’anniversaire de Pandalf demain Laurelin!» dit sa mère.

- Mais n’as-tu pas hâte de savoir avec qui je passe mon temps?»

- Bien sûr, mais ton anniversaire a été bien préparé alors c’est normal que Pandalf ait droit au même effort pour sa fête.»

Ces discussions dépassaient Pandalf. Il rentra dans sa chambre pour se changer. Il était en effet trempé. Sa mère, Elwing, aimait beaucoup les légendes. C’est elle qui avait choisi son nom. C’est son père qui avait choisi le nom de sa sœur. Il connaissait par cœur la légende du songeur. Pourtant, plus il était proche de sa pierre, plus ses connaissances de la légende s’incrustaient dans ses souvenirs. Le phénomène était tel qu’il avait oublié que son anniversaire était demain. Il avait vu ce que ses parents comptaient lui acheter et il avait très hâte. La soirée se passa sans encombre. Il fit connaissance avec Celeborn, le nouveau petit ami de sa sœur. Il était très peu intéressé par quoi que ce soit sauf Laurelin. Le soir, lorsque Pandalf sorti la pierre de sa poche, il la posa sur sa table de nuit

Chapitre 4

Le lendemain matin, Jeje croyais que les évènements de la veille n’étaient qu’un rêve mais la pierre lumineuse mauve sur sa table de chevet lui rappela que c’était bien la réalité. De toute façon, ce n’était pas la chose qui l’occupait le plus. Son père devait partir au Hiero-Spal aujourd’hui comme représentant de la famille pour discuter à propos du H.O.R. Personnellement, il trouvait que c’était tout simplement ne bonne initiative de la part des humains mais certains, dont les Spal, se trouvaient au dépourvu. Personne ne croyait qu’un jour les humains seraient capable de grimper au Hiero-Spal.

- Jeje! Lève-toi gros paresseux! Y’a Ulrem-Fur qui as réussi à trafiquer ses bottes à impulsions pour pouvoir les utiliser!» me dit Tropo tout excité de sa voix mécanisée.

Tropo était non seulement pyromane mais il était muet. Heureusement, des médecins avaient trouvé une solution à son problème. Il contrôlait un haut-parleur avec sa bouche. Tous les mouvements qu’il faisait avec sa bouche étaient analysés et transformés en son. Cet appareil avait l’air d’un foulard qui lui couvrait la bouche avec un haut-parleur là où il devrait y avoir sa bouche.

- Oh l’imbécile! Il va sûrement se péter la gueule!» répondis-je.

- Ça risque d’être drôle alors!

- Tu as raison, j’arrive.

Ulrem-Fur était un véritable casse-cou. Lui et Raek-Tal ont, depuis un an, essayé de trafiquer leurs systèmes de contrôle temporaires, mis en place jusqu’à l’âge de vingt ans pour éviter trop de blessures. Selon Tropo, ils avaient finalement réussi. Ça allait être drôle.
***************
- Oyez oyez! Rem et Rek ont des surprises pour tout précurseur mineur!

- Approchez, approchez! Le super duo vont faire une démonstration de ses capacités!

Ulrem et Raek étaient très excités, tout comme tout leur public qui se composait majoritairement d’enfant en dessous de quinze ans. Une fois arrivé, Ulrem et Raek signaient même des autographes. Pathétique. Je devais intervenir.

- Bon, que tout le monde rentre chez eux, le spectacle est fini!

- Tu parles, il ne fait que commencer!» répliqua Ulrem.

- Il n’aura tout simplement pas lieu alors. Cesser de vous comporter comme des enfants. Vous ne pouvez vraiment pas attendre encore deux ans?» répliquai-je.

- Tu sais ce que c’est deux ans dans la vie d’un précurseur?» dit à son tour Raek.

- Exactement un cinq-centième ou zéro virgule deux pourcent de sa vie si pas moins» dit Tropo.

- Peu importe,» dit Ulrem en tapant son ami «Casses toi. Ne vois-tu pas toute cette foule qui demande un spectacle.

- Je vous aurai prévenu.» dis-je en m’assoyant sur un banc près de là. «En tout cas je veux pas manquer ça.»

- Il vaut mieux» dit Raek. «Alors pour vos yeux, Ulrem-Fur va tenter un saut en n’utilisant que se bottes au-dessus de ce rocher.»

- Ooooooooooh!

Le rocher mesurait à peine un mètre de haut mais cela suffisait à émerveiller les enfants. Ulrem fit un décompte et rien n’arriva. Non mais quel taré.

- Dis-donc, tu as décollé haut!» dis-je.

- Ah ferme-la.»

Il fit un deuxième décompte et une jambe s’activa. Il se prit un gros coup de genou au menton. J’entendis un bruit aigu sortant de l’appareil buccal de Tropo, sa façon de rire. Ulrem fit un troisième décompte et il décolla comme un oiseau battant des ailes, sauf que lui il avait complètement perdu le contrôle. Sa course se finit sur le rocher.

- Pas trop mal Ulrem?» dis-je. «C’est dommage de décevoir tant de jeunes en quête d’héros à aduler!»

J’en avais mis peut être un peu trop parce que Raek vint vers moi, me prit et me souleva dans les airs.

- Es-tu capable de mieux le mioche!» dit-il.

- Je te ferais remarquer que moi, j’ai encore une protection sur mes bottes génie!»
Je vis Ulrem se relever et venir vers moi en disant :

- Ça peut s’arranger!» dit-il.

Sur ce, il commença à trafiquer mes bottes. Ce n’était pas la peine de se débattre, j’étais complètement immobilisé par les grosses pattes de Raek. Après une ou deux minutes, Ulrem se releva et dit :

- Alors toi, tu vas sauter sur le toit de cette maison!» dit-il en pointant sur un toit en pente qui était à quatre mètres du sol.

Je pris un élan, sauta, activa mes bottes… pour me lancer sur le mur.

- C’est pas si facile que ça non?» dit Ulrem.

- Ouais ben au moins c’est pas moi qui voulais le faire non plus.

- Dommage, tu dois le faire» répliqua-t-il

En fait, il riait mais durant ce premier saut j’avais réussi à faire fonctionner mes deux bottes simultanément, ce qui était une belle prouesse. Je n’avais plus qu’à rectifier l’angle. Je repris mon élan, sauta et, après une impulsion, me retrouva sur le toit. J’entendis la foule pousser des «Oooh». J’essayai de me relever mais je glissai et déboula le toit. Je réussi à m’agripper de justesse sur la gouttière. Je glissais. Je regardai en bas et remarquai que le sol était en pente courbée sur le mur. Cette maison devait être assez vielle. Je décidai de lâcher prise. Je fis une roulade au sol et me relevai, l’air de rien. Par exemple, la foule était en délire.

- Alors Raek, combien sur dix?

- Euu… Em…

- On s’en fout!» hurla Ulrem.

- Quoique tu dois avouer, il t’as prévenu de ne pas te faire mal, il a prévu que les enfants trouveraient un meilleur héros ailleurs, lui dans ce cas, il a été capable de faire bien mieux que toi bref, il t’as superbement supplanté dans tous les domaines. Dure vie.» dit Tropo.

- Oh toi la boite de conserve, ferme-là!» dit Ulrem avant de donner un coup de poing dans son émetteur vocal qui émit quelques grésillements avant de s’éteindre.

- Hého Ulrem c’est quoi le problème, tu cherches la bagarre?» dis-je frustré.

- Pour toi petit c’est ce soir, chacun amène ses spectateurs. Toi contre moi et ton frère contre Raek. Attention à tes fesses si tu vien pas.» dit Ulrem.

Sur ce, il tourna les talons avec Raek. Qui sais ce qui arrivera. Je regardai la foule de jeunes. Ils me regardaient. Un pris la parole.

- On est avec toi Jeje!

Et sur ce, une foule d’autres commentaires du genre : Écrase-le! Fais-en des confettis! Saute-lui dessus! Il y en avait même un à l’égard de Tropo de la part d’un garçon qui disai : Brûle le! Personnellement, je crois que le commentaire était fait sans savoir la maladie de Tropo mais il releva la tête soudainement comme s’il avait une idée.

Chapitre 5

Une énorme voiture venait de faire débarquer un homme assez âgé vêtu d’un veston suivi de plusieurs autres hommes aussi bien habillés. Le président. Lao était extrêmement stressé. Seul le président pouvait activer le H.O.R.O.S. et le H.O.R.D.S. Ces deux dernières inventions étaient le but de sa vie. Le président approchait. C’était le moment ou jamais pour Lao de donner une bonne première impression.

- Bonjour monsieur le président, quel honneur de vous voir ici!

Tout l’honneur est pour moi!» répondit le président.

- J’ai hâte de vous montrer le projet d’une vie!

- D’un peu plus de deux ans vous voulez dire! Si c’est ce que vous appelez une vie, vous allez trouver le temps long!

- Eum, sûrement!

- Allons avant que les médias arrivent, je n’aime pas trop être entouré de caméras.

Lao devait être prudent, il voulait avoir le respect de président. Il va sans dire que passer pour un imbécile était assez mal. Après qu’il ait présenté son équipe, Lao fit une brève visite de l’édifice. Le centre de recherches, la chambre des tests, le centre des prototypes, le centre de fabrication et finalement la chambre du H.O.R.O.S.

- Voici le joyau de notre centre de recherches, sa fierté. Messieurs, laissez-moi vous présenter le H.O.R.D.S.!

Sur ce, le H.O.R.D.S. leva son œil unique et lumineux sur le président et ses ministres. Il fit une révérence et un « Bonjour monsieur le président » se fit entendre dans la pièce avant que le H.O.R.D.S. ne se désactive.

- Ce que vous venez de voir était un programme très simple conçu à votre intention. Il a fonctionné avec une batterie pour cette fois-ci mais la véritable source énergétique de toute la flotte provient d’une météorite qui émet une quantité d’énergie phénoménale et constante. Malheureusement, vu que son niveau de radioactivité, qui devrait être assez fort pour un objet émettant une telle quantité d’énergie, est inconnu, vous ne pourrez le voir.

- Comment ça vous ne connaissez pas son niveau de radioactivité? C’est pourtant un jeu d’enfant» dit le président.

- Pour des éléments existants ou» répondit Lao «Mais cet objet est composé de roche et de quartz, qui sont des matériaux aucunement radioactifs, mais aussi d’un autre élément que nous n’arrivons pas à identifier. De plus, il émet plus d’énergie que l’élément le plus radioactif que nous connaissons.

- Je vois. Et ça ne peut pas exploser ou quoi que ce soit?

- Tout a été testé, l’objet a même résisté à une surcharge.

- Bien. J’ai vu vos documents alors je ne sais pas quoi dire à part : quand inaugurons-nous le H.O.R.?

- Très bientôt, le temps de reconnecter le H.O.R.D.S. à l’objet.

Le président quitta la salle. Lao regarda le H.O.R.D.S. Il l’avait vu avec des jambes mais finalement on l’avait rattaché à la pièce. Il possédait quand même des bras, qu’il utiliserait pour contrôler le H.O.R.O.S. Pourtant, quelque chose clochait. L’œil s’était allumé orange, alors qu’il devait être bleu. Sûrement une erreur dans le codage. L’orange était pour des cas d’alerte, il n’y avait alors qu’à changer le code de couleurs, ce qui était très simple. Le président allait enfin inaugurer son projet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://facreeperforum.jtkc.org
Lao_tseu_
Vagabond
Vagabond


Messages : 49
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: La renaissance   Jeu 18 Avr - 12:01

génial ! Very Happy je ne savais pas que j'étais aussi bon en électronique, mais ma foi pourquoi pas :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mrjeje
Dieu
Dieu
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 06/08/2012
Age : 22
Localisation :

MessageSujet: Re: La renaissance   Jeu 18 Avr - 13:46

Pas en électronique lao, en programmation!

....

et en électronique Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://facreeperforum.jtkc.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La renaissance   

Revenir en haut Aller en bas
 
La renaissance
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Communauté :: Roleplay-
Sauter vers: